Élections régionales Centre - Val de Loire 2021

Notre projet pour la Région Centre-Val de Loire

Télécharg­er notre pro­gramme com­plet en PDF (ou à con­sul­ter via le lecteur en bas de page)

« Plus que jamais la France se délite : frac­ture sociale avec 10 mil­lions de per­son­nes sous le seuil de pau­vreté, frac­ture ter­ri­to­ri­ale avec l’abandon de la rural­ité et la con­cen­tra­tion des moyens sur les métrop­o­les, frac­ture iden­ti­taire avec le poids d’une immi­gra­tion extra-européenne qui refuse de se fon­dre dans notre civil­i­sa­tion et porte les ger­mes du séparatisme. Le tout sur fond d’insécurité gran­dis­sante qui touche désor­mais les villes comme les campagnes.

Les prochaines élec­tions régionales des 20 et 27 juin 2021 doivent être une occa­sion pour cha­cun d’entre nous d’exprimer le rejet de ces poli­tiques et d’affirmer notre espérance autour d’un autre pro­jet, pour une région plus sûre, plus juste et plus prospère.

Alors que nous sor­tons à peine d’une crise san­i­taire dont le bilan a été aggravé par une ges­tion désas­treuse de nos gou­ver­nants et qui a dure­ment touché tous les secteurs de l’économie, la relance devra être une pri­or­ité pour un retour à une vie normale.

La liste que je con­duis est riche de femmes et d’hommes com­pé­tents et attachés à la défense du bien com­mun. Une équipe com­posée à la fois d’élus sor­tants expéri­men­tés et de citoyens ani­més par la même volon­té de sor­tir la région Cen­tre Val de Loire de son marasme.

Nous saurons répon­dre aux attentes les plus pres­santes de nos conci­toyens sur l’emploi, la sécu­rité, la santé.
Ceux qui dis­ent que la sécu­rité n’est pas une com­pé­tence régionale ne mesurent pas les effets de leur inaction.

Nous con­tin­uerons ensem­ble notre com­bat pour la défense de la rural­ité en faisant le choix d’une agri­cul­ture à taille humaine, raison­née, garante de la vital­ité de nos cam­pagnes et de son écosys­tème con­tre la mondialisation.

Nous favoris­erons les cir­cuits courts afin de redy­namiser notre économie et de préserv­er notre environnement.
Ain­si, les restau­rants sco­laires servi­ront en pri­or­ité les pro­duits de nos agricul­teurs et éleveurs régionaux tout comme nous nous efforcerons de don­ner la pri­or­ité aux entre­pris­es locales dans le cadre des marchés publics.

Nous ren­forcerons la présence de l’État dans nos ter­ri­toires et défendrons le main­tien des ser­vices publics de prox­im­ité. Nous effacerons les déserts médi­caux de la carte de la région. Nous tra­vaillerons davan­tage avec les com­munes et les départe­ments autour des pro­jets d’aménagement.

Nous faciliterons les mobil­ités et nous met­trons en place un plan d’urgence pour le haut-débit et la 5G.
Nous fer­ons du Cen­tre-Val de Loire une région dynamique, inno­vante en sou­tenant tous acteurs de l’économie locale : arti­sans, com­merçants, TPE, PME, entre­pris­es intermédiaires.

Il va de soi qu’une telle poli­tique ne sera pos­si­ble que si nous met­tons fin immé­di­ate­ment au gaspillage de l’argent public.
Ces économies se traduiront par la fin du clien­télisme, des sub­ven­tions aux asso­ci­a­tions com­mu­nau­taires et par l’affirmation des véri­ta­bles pri­or­ités régionales.

Comme nos élus du Rassem­ble­ment Nation­al l’ont déjà démon­tré dans plusieurs munic­i­pal­ités, il est pos­si­ble de pra­ti­quer une ges­tion saine, de résor­ber pro­gres­sive­ment la dette et d’offrir une pause fis­cale aux con­tribuables tout en amé­nageant notre ter­ri­toire dans l’intérêt général des habi­tants de la région Cen­tre Val-de- Loire.

Les con­seillers régionaux du Rassem­ble­ment Nation­al et leurs alliés con­nais­sent et aiment notre région. Cette équipe a pour voca­tion de diriger la Région. Elle en a les compétences.
Elle incar­n­era votre espoir de vivre demain dans une région Cen­tre Val-de-Loire plus juste, plus sûre et plus prospère. »